Tout voir

3 réserves nationales à ne surtout pas louper lors d’un voyage au Pérou

Le Pérou, territoire d’Amérique du Sud, est une destination unique en son genre. L’une de ses grandes particularités réside dans ses paysages contrastés. Le territoire péruvien est en effet partagé entre des forêts amazoniennes, des sommets majestueux, des déserts à perte de vue, des littoraux, etc. Le tout forme le foyer d’une importante biodiversité qui mérite la découverte. Et si vous partiez à la rencontre de la faune et la flore péruvienne à l’occasion de vos prochaines vacances ? Voici 3 réserves nationales qui vous permettent de faire un maximum de découvertes.

La réserve nationale du lac Titicaca

Perchée à plus de 3800 m d’altitude, cette aire protégée est sans aucun doute l’un des plus beaux sites naturels péruviens. C’est la raison pour laquelle vous devez absolument vous y rendre lors de votre voyage au Pérou. Localisé au sud-est du pays, dans la région de Puno, son nom vient du fameux lac Titicaca qu’il abrite. C’est le premier lac au monde en termes d’altitude.

Le site totalise plus de 35 000 hectares. Depuis sa création en 1978, il s’engage à protéger les espèces floristiques et faunistiques du lac Titicaca, mais pas que ! Il vise également à développer les communautés qui y résident du point de vue économique et social tout en préservant leurs traditions locales. Compte tenu de cela, visiter cette réserve est une occasion de faire de l’écotourisme.

La réserve nationale Tambopata

La réserve nationale Tambopata est située dans la province éponyme, dans la région de Madre de Dios. Fondée en 2000, il s’agit de l’une des plus vastes réserves nationales péruviennes avec plus de 14 000 km² de superficie. Avec tout ce qu’il est possible d’y découvrir, elle est également l’un des sites qui permettent de voir un bon nombre d’espèces animales et végétales des plus incroyables.

À ce propos, il convient de souligner que le parc abrite pas moins de 169 mammifères, dont des pécaris et des tapirs. Il accueille également plus de 6 centaines de variétés d’oiseaux, parmi lesquelles on peut citer le faucon, et le perroquet. Par ailleurs, la réserve nationale Tambopata est un véritable paradis des entomologistes. Elle répertorie plus d’un millier d’espèces de papillons et autres insectes des plus impressionnantes.

La réserve nationale de Paracas

La réserve nationale de Paracas est incontestablement l’une des fiertés du Pérou. Localisé dans la province de Pisco, il s’agit d’un espace protégé riche en biodiversité terrestre et marine. En effet, le site est partagé entre une zone maritime et le désert de Paracas. Il couvre en tout plus de 300 000 hectares de surface, dont plus d’un tiers est niché dans l’océan Pacifique.

Vous pouvez commencer votre visite dans les terres et finir par la partie aquatique, ou vice versa. Mais ce qui est sûr, c’est que vous allez faire de belles découvertes. En vous flânant le long des parcours terrestres par exemple, vous verrez une grande diversité sédentaire et migratoire. Les plus remarquables sont notamment le pluvier argenté, le bec-en-ciseau noir, le goéland gris, les pélicans, etc. En plongeant dans l’océan pacifique, vous découvrirez différentes sortes de poissons, dont l’anchois, la raie, la bonite, etc.

Vous voulez partir au Pérou découvrir par vous même ces réserves naturelles. Faites vos bagages et prenez le prochain vol pour ce pays. Avant de partir, n’oubliez pas de confier votre voiture à un parking sécurisé, où elle sera bien à l’abri.

Avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *